Archives&Culture

Rechercher la signification de votre nom en cliquant sur ce lien

ANICHE Histoire de la VERRERIE d’en HAUT « du soufflage à la bouche au procédé Float-Glass… »



ANICHE (Nord), Histoire de la VERRERIE d’en HAUT « du soufflage à la bouche au procédé Float-Glass… ». Par 
Michel Debève et Daniel Devred


Le travail qui suit est une aventure menée par deux amis, qui s’étaient un jour promis d’écrire une histoire qui leur tenait à cœur :
Raconter, d’une manière simple mais précise, l’évolution de l’entreprise connue sous le nom de « verrerie d’en haut » à Aniche, ainsi que la vie des gens qui, générations après générations, y ont travaillé.
Après de nombreuses années de recherches et un long dépouillement d’archives, ils ont enfin pu rassembler le résultat de leur « travail de fourmi » dans un ouvrage qui permettra à tous de mieux connaître la vie et l’évolution de ce « fleuron industriel » qui fit la prospérité des villes d’Aniche et Emerchicourt.
Depuis longtemps, nombre de chercheurs du verre se sont demandés pourquoi la ville d’Aniche fut choisie par la destinée pour devenir la « Capitale Française du Verre à Vitres ».
 
Certes, les conditions géographiques étaient en partie réunies par sa position privilégiée en plein cœur du bassin minier.
Mais d’autres communes auraient pu, au même titre, y prétendre.
D’ailleurs, très nombreuses sont les villes du bassin minier du Nord Pas de Calais qui ont connu des tentatives d’installations de fournaises de verrerie sur leur territoire. (1)
Pourtant, seule la ville d’Aniche devint, dans les années 1890, le centre verrier le plus important de France, méritant ainsi le titre de « Capitale Française du verre à vitres ». 

Les Amis du centre de mémoire de la Verrerie d'en Haut
Chez René DIVERCHY
90 Rue Gabriel Péri
59 165 AUBERCHICOURT
Email : rene.diverchy@orange.fr 
15 €  + 5 € port




Préface de Maurice Hamon,
ancien directeur des affaires générales de la Compagnie de Saint-Gobain.
Les pages qui suivent, consacrées à l’histoire de la verrerie d’en-haut à Aniche, sont tout à la fois le fruit d’une passion et d’une démarche obstinée pour garder la mémoire d’un lieu et d’une population. Leurs auteurs, Michel Debève et Daniel Devred, ont en effet passé de longues années à recueillir, dépouiller et réunir les archives et les témoignages, matériels ou autres, retraçant l’activité continue d’une usine verrière qu’ils connaissent bien pour y avoir fait une longue carrière professionnelle. En 2012, les communes d’Aniche et d’Emerchicourt et leurs habitants pouvaient, en effet, s’enorgueillir de 190 ans d’activité industrielle continue dans le domaine verrier.


La verrerie d’Aniche fait partie de ces nombreuses verreries (plusieurs dizaines) ayant peuplé le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. La plupart ont disparu corps et biens au fil du temps long de l’histoire. Aniche, au contraire, y tient une place singulière. La concentration de diverses activités en faisait vers 1890, le plus grand centre verrier de France. Par rapport à d’autres lieux spécialisés – surtout des bouteilleries – son destin a été, en effet, de couvrir au cours d’une longue histoire, entamée en 1822, toutes les gammes de fabrications verrières, bouteilles, verre à vitres soufflé puis mécanisé, glaces coulées puis flottées, chimie même pour la fabrication intégrée des matières premières nécessaires aux compositions verrières.


L’histoire de la verrerie d’en haut est aussi un terrain privilégié d’observation des mutations de la culture entrepreneuriale, celle de la famille Drion, qui saura se maintenir à sa tête pendant quatre générations, à l’absorption, en 1960, par un grand groupe industriel, Saint-Gobain. Ingénieurs, gérants, directeurs, tous ont joué leur rôle et laissé leur marque, sur une trame très riche, mais l’entreprise a aussi été faite d’hommes de chair et de sang. Une autre lecture se superposera à la première, sociale avec les joies et les peines au travail, les luttes syndicales, mais aussi les traditions transmises de génération en génération, les rites, festifs ou autres, la pittoresque ducasse, la Saint-Laurent pour le dixième jour du mois d’aout. Culturelle car cette contribution à un passé particulier aide aussi à la connaissance d’une culture régionale, comme une pierre à un édifice plus ambitieux.


Dans leur modestie, les auteurs traitent cette entreprise de longue haleine de « travail de fourmi ». Je les remercie de me donner ici l’occasion de dire et d’écrire combien cette collecte mémorielle, menée en parallèle du développement du Centre de mémoire au sein de l’usine (pré-inventé par André Orsini en 1978) s’est révélé des plus précieuses. Les faits sont là, précis, vérifiés, que soutient une riche iconographie. 
Ce sont en toute probité, les « choses qui se sont passées » les res gestae du langage des historiens. Nous disposons ainsi d’une précieuse première synthèse, qui a puisé aux sources pertinentes, y compris orales.


Dans leur langage, toujours, ces mêmes historiens la qualifieront de « source intermédiaire ».
Le terme n’a rien de péjoratif : C’est sur de solides travaux d’enquête comme celui-là, condition nécessaire à toute étape ultérieure que pourra ensuite se déployer entre les mains des spécialistes, l’histoire savante, l’Historia, qui viendra en juste couronnement de ce travail.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
                                                                                          
888888888888 88 88b d88 I8, 8 ,8I ,ad8888ba,
88 88 888b d888 `8b d8b d8' d8"' `"8b
88 88 88`8b d8'88 "8, ,8"8, ,8" d8'
88 88 88 `8b d8' 88 Y8 8P Y8 8P 88
88 88 88 `8b d8' 88 `8b d8' `8b d8' 88 88888
88 88 88 `8b d8' 88 `8a a8' `8a a8' Y8, 88
88 88, ,d88 88 `888' 88 `8a8' `8a8' Y8a. .a88
88 "Y8888P" 88 `8' 88 `8' `8' `"Y88888P"

Recopiez les lettres formées de points que vous voyez ci-dessus.

Abonnez-vous

Abonnez-vous à Votre Généalogie en quelques clics grâce à notre boutique en ligne
39.00EUR

Profitez des offres déstockage !

Achetez les numéros de Votre Généalogie qui vous manquent à des tarifs préférentiels. Les offres déstockage vous attendent dans notre boutique en ligne.

Panier

Il n'y a aucun produit dans votre panier.

0 Articles 0.00EUR