Archives&Culture

Rechercher la signification de votre nom en cliquant sur ce lien

La Grande Guerre en Artois : Une conférence de Catherine Dhérent et de Lucas Monsaingeon aux Archives nationales - Site de Pierrefitte. Jeudi 19 novembre 2015


La Grande Guerre en Artois
Intervention de Catherine Dhérent, conservateur général du patrimoine, chef de mission Livre et lecture à la Métropole Européenne de Lille et de Lucas Monsaingeon, architecte en chef de projet à l'agence d'architecture Philippe Prost, à l'occasion de la séance des Débats citoyens, qui se tiendra aux Archives nationales - Site de Pierrefitte, le jeudi 19 novembre 2015, à 16h45.
 
Longtemps, les champs de bataille de l’Artois furent éclipsés dans la mémoire nationale par ceux des environs de Verdun, car dès la fin 1915, le commandement général du front de l’ouest fut confié aux Britanniques. Les évoquer permet de donner le contexte géographique et historique de l’intervention de Philippe Prost dont l’anneau de la mémoire est situé sur cette partie du front, à Notre-Dame de Lorette.
Ce sont des lieux de grandes offensives de haute importance stratégique dès le début de la guerre : 1 ère bataille d’Artois qui permet la reprise d’Arras en octobre 1914, offensive du printemps 1915 avec la reconquête sanglante de Carency, Ablain-Saint-Nazaire, Souchez, Lorette, Neuville-Saint-Vaast et enfin reprise de la crête de Vimy par les Canadiens en avril 1917. Ces points élevés dominaient la plaine charbonnière, source d’énergie pour l’économie allemande. Les villages disparurent intégralement et les victimes se comptent par centaines de milliers. Les sols très vite reconstitués après guerre sont encore le tombeau de nombreux inconnus. 110 hectares en sont depuis 1921 une enclave canadienne en France.
La conférence permettra de découvrir quelques-uns de ces hauts lieux en compagnie d’écrivains de toute nationalité qui ont combattu ici.
« L’anneau de la mémoire », Mémorial International de Notre-Dame-de-Lorette
 Une ellipse couleur de guerre comme monument pour la paix en Europe : pour réunir les noms des 600.000 combattants - hier alliés ou ennemis - morts sur les champs de bataille du Nord-Pas-de-Calais durant la Première guerre mondiale, il fallait donner une forme à la fraternité, une expression à la paix. Ainsi est né sur la colline de Notre-Dame-de-Lorette l’anneau de la mémoire.
À la nécropole nationale érigée au  XXe siècle répond désormais pour célébrer le centenaire de la Première guerre mondiale un mémorial international. À la douleur a succédé l’apaisement
 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
                                                                          
88 88 ,ad8888ba, 8b d8 88888888888 88888888888
88 88 d8"' `"8b Y8, ,8P 88 88
88 88 d8' Y8, ,8P 88 88
88 88 88 "8aa8" 88aaaaa 88aaaaa
88 88 88 88888 `88' 88""""" 88"""""
88 88 Y8, 88 88 88 88
Y8a. .a8P Y8a. .a88 88 88 88
`"Y8888Y"' `"Y88888P" 88 88888888888 88888888888

Recopiez les lettres formées de points que vous voyez ci-dessus.

Abonnez-vous

Abonnez-vous à Votre Généalogie en quelques clics grâce à notre boutique en ligne
20.00EUR

Profitez des offres déstockage !

Achetez les numéros de Votre Généalogie qui vous manquent à des tarifs préférentiels. Les offres déstockage vous attendent dans notre boutique en ligne.

Panier

Il n'y a aucun produit dans votre panier.

0 Articles 0.00EUR