Les documents à rassembler pour réussir sa généalogie 

John Doe
John Doe

Article publié par le pôle Les Echos Le Parisien Annonces

Accès rapide

Les documents à rassembler pour réussir sa généalogie 

Qui n’a pas souhaité remonter aux origines de sa famille ? Voyager à travers plusieurs générations et faire la connaissance de ses ancêtres ?  

C’est la généalogie qui permet ce voyage à travers plusieurs générations vers vos ancêtres les plus éloignés.  

Les premiers documents, ceux de la famille 

Avant de consulter les archives et les organismes officiels, il faut interroger sa famille et consulter les documents tels que livret de famille, extraits d’actes de naissance, certificats de décès, actes notariés, livrets militaires ainsi que courriers, photos et livres de bord non-officiels. Ils contiennent des informations susceptibles de vous orienter vers le lieu de naissance et la commune du mariage de vos grands-parents, le département où ils ont vécu, la date et le lieu du décès de votre grand-mère et le cimetière où elle est inhumée. 

En complément de ces documents, interrogez les membres de votre famille car une partie de votre histoire est aussi orale : anecdotes, lieu de vacances, mariage des amis, naissance des enfants peuvent (aussi) alimenter vos recherches. 

Les archives publiques de différentes origines : commune, département, région ou France entière viennent en parallèle ou dans un second temps car une recherche par nom et date de naissance sans associer de lieu reste très complexe, voire impossible.  

Les autres documents : archives, livrets de famille, actes de naissance, actes de décès, etc. 

Les registres d’état civil, depuis 1792, ils sont rédigés en mairie : acte de naissance, acte de mariage et acte de décès : 

  • acte de naissance : date de naissance, nom et prénoms de l’enfant,  
  • acte de mariage : dates de naissance, noms et prénoms et lieu de vie des mariés et de leurs parents, noms et prénoms des témoins ainsi que les professions de chacun, 
  • acte de décès : nom et prénoms du défunt, date (et cause) du décès, paroisse de l’église et adresse du cimetière dans la commune. 

Les tables décennales (1792) : synthétisent les dates des naissances, mariages et décès dans une commune. 

Les registres paroissiaux (1539), le curé de la paroisse enregistre le baptême, le mariage et la sépulture d’une personne catholique : acte de baptême, acte de mariage, et acte de sépulture. 

Chacun de ces actes comprend la date, les noms et prénoms de la ou des personnes concernées ; selon la situation, les coordonnées des parents, parrains et marraines ainsi que le lieu de culte et l’appellation du cimetière. 

Les listes nominatives de recensement (entre 1836 et 1936) : nom, prénoms, année et commune de naissance, profession, adresse, nationalité, situation familiale et même : religion, infirmité et maladies. 

Les archives notariales et spécialement les “minutes notariales” : compléments des autres documents sur l’histoire de la famille : succession, contrat de vente (immobilier), filiation, inventaire des biens, contrat de mariage, testament (héritiers “cachés”). 

Faire des recherches sur Internet 

Aujourd’hui les différents sites Internet sont des outils très appréciés des généalogistes. Ils fournissent des accès à tout type de document et une multitude de données facilitant vos recherches généalogiques.  

Certains ministères, les notaires et les départements enregistrent leurs archives en ligne afin de les rendre accessibles au format numérique et consultables sur Internet :  

  • les Archives départementales : registres d’état civil et registres paroissiaux de plus de 75 ans,  
  • le site internet “grand mémorial’ : informations utiles sur les soldats de la première Guerre Mondiale (Ministère de la Culture),  
  • les sites des archives notariales : documents répertoriés département par département 

Les recherches sur Internet représentent un gain de temps conséquent, d’autant plus que certains sites mettent à votre disposition un logiciel de généalogie, des conseils sur les sources à consulter, toujours dans l’optique d’une recherche efficiente. 

(Crédit photo : iStock)

à lire aussi

qui sont les descendants d'une famille
Rechercher mes ancêtres

Qui sont les descendants d’une famille ?

Alors qu’il passionne de nombreuses familles françaises, l’arbre généalogique descendant n’est pas aussi simple à construire qu’il paraît.

Qui peut saisir la CADA
Ressources et archives

Qui peut saisir la CADA ?

En France, la CADA, Commission d’Accès aux Documents Administratifs, est garante du respect du droit d’accès à la consultation et à la communication des documents administratifs.