Qui sont les descendants d’une famille ?

John Doe
John Doe

Article publié par le pôle Les Echos Le Parisien Annonces

Accès rapide

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Qui sont les descendants d’une famille ?

Alors qu’il passionne de nombreuses familles françaises, l’arbre généalogique descendant n’est pas aussi simple à construire qu’il paraît. En effet, celui-ci nécessite d’entreprendre d’importantes recherches, afin de retrouver tous les descendants d’une famille, peu importe l’époque et le pays où ils ont vécu. Que ce soit pour faire un cadeau ou pour votre plaisir personnel, retracer l’histoire de ces individus du passé s’avère toujours très passionnant.

Cependant, avant de se lancer dans cette voie, il est nécessaire de comprendre un certain nombre d’éléments, à commencer par la définition même du mot « descendant ». Faisons le point ensemble sur qui sont les descendants d’une famille et comment les retrouver.

Qu’est-ce que la généalogie descendante ?

Comme son nom l’indique, la généalogie descendante désigne la recherche des descendants d’un individu ou d’une famille. Généralement, c’est par leur biais que l’on peut définir le degré de cousinage entre deux personnes, en sachant que plus les ancêtres sont âgés, plus les descendants potentiels sont nombreux. Dans le cas de la construction d’un arbre généalogique, la recherche de tous ces individus peut s’avérer assez fastidieuse, car il faut pouvoir les recenser en tenant compte de tous les obstacles extérieurs.

De manière générale, la généalogie descendante peut prendre différentes formes, en s’organisant par la parenté masculine (c’est-à-dire uniquement les descendants hommes), par le nom de famille de l’ancêtre concerné, ou tout simplement par le lien de parenté.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que la liste des descendants peut vite devenir très importante, puisqu’à chaque génération, ce sont des dizaines d’individus qui s’ajoutent aux précédents.

D’ailleurs, une anecdote historique raconte que nous sommes tous les descendants de Charlemagne, compte tenu de la faible population de l’époque. Selon certaines projections, ce roi culte de notre histoire nationale pourrait être l’ancêtre de plus de 17 milliards de personnes, en sachant que notre planète n’est peuplée que de 7,5 milliards d’habitants.

Qui sont les descendants d’une famille ?

Pour faire court, les descendants d’une famille désignent tous les individus qui descendent directement de son membre éminent. Bien entendu, il existe différents degrés de parenté et toutes les personnes ne sont pas liées de la même façon. Concrètement, en partant de votre arrière-arrière-grand-père, les descendants de la famille sont :

  • ses enfants ;
  • ses petits-enfants ;
  • ses arrières-petits-enfants ;
  • ses arrières-arrière-petits-enfants ;
  • etc.

En matière d’héritage et de succession, ce sont par exemple les enfants qui sont considérés comme des descendants au premier degré, suivi par les petits-enfants comme descendants au 2nd degré, et ainsi de suite.

Comment réaliser un arbre généalogique descendant ?

Comme un arbre généalogique traditionnel, l’arbre généalogique descendant demande un gros travail de recherches. À ce propos, vous devez remonter aussi loin que possible dans votre famille, en commençant par solliciter vos proches parents toujours en vie, et susceptibles d’avoir des informations ou autres documents utiles. En effet, que ce soit votre grand-mère, votre grand-tante, ou toute autre personne de votre entourage, certains ont forcément des archives personnelles que vous ne soupçonnez pas.

Ensuite, comme le ferait un notaire ou un généalogiste dans le cadre d’une succession, vous devez partir à la chasse aux données, en accédant par exemple aux archives communales et aux actes d’état civil des différents ancêtres que vous avez pu rassembler. De même, les archives départementales et les registres paroissiaux peuvent vous apporter une aide non négligeable dans votre projet généalogique.

Sachez tout de même que vous n’obtiendrez les actes d’état civil des individus concernés que si ces derniers sont âgés de plus de 75 ans. Sous ce délai, vous devrez obligatoirement prouver votre lien de parenté avec la personne.

De même, vous pouvez consulter un grand nombre d’archives directement en ligne, puisque la France a numérisé tous ces documents à travers son centre CARAN. Tout le monde peut consulter ces derniers directement depuis un ordinateur, après s’être acquitté des frais d’inscription en vigueur. D’autres solutions restent aussi possibles, comme les logiciels spécialisés et les associations, qui recensent aussi un certain nombre d’archives et les mettent à disposition contre une participation financière.

Plus concrètement, voici une liste des différentes méthodes de recherches que vous pouvez entreprendre :

  • interroger votre famille ;
  • contacter les éventuels homonymes qui peuvent avoir des ancêtres communs avec vous ;
  • rechercher les faire-part, les actes d’état civil, les certificats de mariage, les actes de décès, etc. ;
  • consulter les registres des mairies ;
  • contacter le centre des archives de votre département ou région ;
  • etc.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

à lire aussi

Ou trouver son arbre généalogique
Rechercher mes ancêtres

Où trouver son arbre généalogique ?

Contrairement à d’autres pays, la France a conservé un grand nombre d’archives au fil des siècles, dorénavant accessibles gratuitement et en ligne.

Comment savoir si on est de la noblesse
Rechercher mes ancêtres

Comment savoir si on est de la noblesse ?

Beaucoup des généalogistes amateurs construisent leur arbre généalogique dans l’espoir de trouver un ascendant noble, et ajouter un titre à leur nom famille