Comment construire un arbre généalogique ?

John Doe
John Doe

Article publié par le pôle Les Echos Le Parisien Annonces

Accès rapide

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Comment construire un arbre généalogique ?

Aujourd’hui, de plus en plus de Français souhaitent faire leur arbre généalogique, pour découvrir des parents éloignés ou même pour organiser une cousinade à l’arrivée des beaux jours. Il faut dire que la généalogie a bénéficié d’un bon dépoussiérage depuis une petite décennie, et qu’elle n’est plus seulement le fait de passionnés et d’historiens. Avec l’essor d’internet et de nombreux logiciels en ligne, analyser les différentes générations de sa famille et accéder à des archives n’a jamais été aussi simple. Dans certaines écoles, on apprend même aux enfants à construire leur arbre généalogique, car cet exercice est particulièrement pédagogique.

Vous aussi, vous souhaitez partir sur les traces de vos ancêtres et entreprendre des recherches pour retrouver les différentes générations de votre famille ? Malheureusement, vous ne savez pas comment organiser cette quête vers l’histoire ? Passons en revue quelques conseils utiles, qui devraient vous permettre de construire votre arbre généalogique assez simplement.

Par où commencer un arbre généalogique ?

Soyons honnêtes, reconstituer un arbre généalogique peut s’apparenter à un véritable travail de fourmis, digne des plus grandes chasses au trésor dans les films hollywoodiens. Si votre famille est une grande famille, les choses peuvent même vite devenir encore plus compliquées, ce qui ne doit pas pour autant vous décourager.

Pour bien commencer, il faut évidemment sonder vos proches, à commencer par vos parents et vos grands-parents, si vous avez la chance de toujours les avoir dans votre vie. En effet, tout ce petit monde est susceptible d’avoir quelques informations, et peut-être même quelques archives personnelles, qui vous permettraient de gagner du temps et de confirmer l’identité de certains ancêtres. Cette phase paraît même essentielle, car vous allez ainsi pouvoir construire un point de départ fiable et étoffé.

Une fois fait, vous pouvez choisir d’adopter la méthode à l’ancienne, qui consistait à rendre une petite visite aux mairies, aux cimetières et même aux diocèses. Cependant, depuis le développement d’internet, cette technique paraît un peu datée et pas vraiment des plus optimales.

Comment débuter ses premières recherches en dehors de la famille ?

Après avoir interrogé toutes les personnes proches de votre famille, vous devez commencer à collecter d’autres documents, qui peuvent vous aider dans votre projet. Il s’agit par exemple des actes de l’état civil ou même d’autres papiers un peu plus spécifiques.

À ce titre, vous devez donc demander une copie de ces documents aux mairies compétentes, en sachant que pour les actes de moins de 75 ans, vous devrez justifier de votre lien de parenté avec la personne concernée. Si vous n’avez pas pu les récupérer auprès de votre famille, n’hésitez pas à commencer par vos parents, avant de remonter jusqu’à vos grands-parents, vos arrière-grands-parents, etc.

Sachez dans tous les cas que les registres de l’état civil sont tenus par l’État français depuis de nombreux siècles, et plus particulièrement depuis 1792. Toutes ces archives sont accessibles gratuitement pour le public, à condition de respecter les conditions d’accès sus-citées. De plus, certains diocèses possèdent des documents encore plus vieux, parfois même datant du 15e siècle.

Existe-t-il des outils généalogiques en ligne ?

En France, même si tous les établissements d’archives acceptent de mettre leurs documents à disposition de la population, les outils et logiciels en ligne ont pris une véritable ampleur depuis quelques années. Ancestry, Myheritage ou Heredis, le choix ne manque pas pour une personne qui souhaite construire son arbre généalogique. Bien entendu, ces derniers ne sont pas magiques, puisqu’ils ne ressortent pas toutes les informations nécessaires en un clic. Ce type de logiciels offre plutôt un accès en ligne à de nombreuses archives, dans lesquelles il reste nécessaire de faire des recherches par soi-même. Toutefois, ils offrent des outils relativement pratiques, notamment pour tout ce qui concerne la construction de l’arbre généalogique.

Attention néanmoins, la plupart de ces logiciels sont bien évidemment payants, même s’il existe quelques outils en ligne qui restent gratuits.

Enfin, sachez pour finir que la France elle-même a numérisé la quasi-totalité de ses archives, notamment via le centre CARAN. Ainsi, chaque personne peut les consulter depuis son domicile si elle le souhaite, moyennant tout de même des frais d’inscription. Parmi tous les documents disponibles au format numérique, on retrouve par exemple les archives des collectivités publiques, des actes d’état civil de plus de 75 ans, ou encore une grande partie des archives départementales.

Bien entendu, après avoir trouvé votre bonheur, vous avez tout à fait la possibilité d’enregistrer les informations qui vous intéressent, voire même d’imprimer les documents, photos ou autres articles que vous auriez repérés.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

à lire aussi

comment construire une généalogie descendante
Construire une généalogie

Comment faire une généalogie descendante ?

Avant toute chose, interrogez les membres de votre famille sur plusieurs générations. Vos parents, votre grand-père, vos oncles et vos cousins ont certainement des informations

Comment faire un arbre genealogique descendant
Construire une généalogie

Comment faire un arbre généalogique descendant ?

L’arbre généalogique a véritablement le vent en poupe, puisqu’il représente la richesse culturelle et géographique de la famille. Si vous connaissez sans doute l’arbre généalogique traditionnel