Comment faire une généalogie ?

John Doe
John Doe

Article publié par le pôle Les Echos Le Parisien Annonces

Accès rapide

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Comment faire une généalogie ?

La généalogie est un domaine passionnant pour qui sait où et comment faire de bonnes recherches. Alors que de plus en plus de Français souhaitent faire leur arbre généalogique, il semblerait que les derniers événements de 2020, à savoir les deux confinements nationaux, aient favorisé l’intérêt de la population envers le domaine de la généalogie. En effet, à défaut de pouvoir faire d’autres activités, c’était le moment rêvé pour creuser l’histoire de ses ancêtres et mettre à jour les différentes générations de sa famille.

L’idée de faire votre généalogie vous est venue, mais vous ne savez pas comment vous y prendre, ni même où aller pour faire vos recherches ? Faisons le point, grâce à ces quelques conseils qui feront de vous un véritable généalogiste amateur.

Remonter à l’ancêtre le plus éloigné 

Avant d’aller plus loin dans votre généalogie, en consultant par exemple les archives départementales et autres ressources de votre région ou du pays, il est nécessaire de commencer par déterminer quel est l’ancêtre le plus éloigné que vous et votre famille connaissiez. Effectivement, pour prendre en main votre généalogie de manière efficace, mieux vaut avoir un point de départ solide et éloigné de vous dans le temps. S’il peut s’agir d’une personne ou d’un ancêtre en particulier, il peut également être question d’un événement, comme un mariage, une naissance, ou encore un décès. Si les livrets de famille peuvent être une mine d’informations, il est probable que la consultation d’autres registres soit indispensable. 

Retrouver l’acte d’état civil de votre point de départ 

Dès lors que vous avez pu retrouver la trace d’un ancêtre éloigné, vous devez continuer votre quête généalogique en trouvant son acte d’état civil. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous y obtiendrez d’autres informations primordiales, comme les noms et prénoms de ses parents ou même ceux de ses enfants. Si la personne concernée vivait à une époque antérieure à l’année 1952, il y a fort à parier que vous puissiez consulter des documents la concernant aux archives départementales. Toutefois, si elle a vécu après 1952, une simple visite en mairie, au service de l’état civil de la commune concernée, suffit amplement. Pour que l’officier de cette dernière puisse vous aider, vous devrez être en mesure de lui donner un certain nombre d’informations. 

Sachez que si vous avez besoin de consulter un acte d’état civil antérieur à 1912, vous pouvez tout simplement le faire en ligne, puisque tous les actes de plus de 100 ans sont accessibles directement sur internet. À compter de 1913 et jusqu’à 1952, la consultation en salle de lecture est généralement autorisée. 

Dans tous les cas, la loi impose un délai de communicabilité de 75 ans, hormis pour les actes de décès. Cela signifie que pour accéder à un acte d’état civil plus récent que ce délai, vous devez justifier d’un lien de parenté avec l’ancêtre concerné. 

Accéder à différents documents administratifs 

Cela va de soi, pour établir votre généalogie, la consultation simple d’actes d’état civil risque de ne pas suffire. Ainsi, il est fort probable que vous deviez faire des recherches dans d’autres documents, en fonction des données et informations à votre disposition. 

À ce titre, n’hésitez pas à solliciter tous les papiers relatifs au recensement de la population, réalisé depuis de nombreuses décennies, et qui permet de recenser la composition entière d’un foyer. Bien que l’on n’y pense pas assez, cela peut donner des pistes intéressantes pour remonter à d’autres ancêtres. De même, les listes électorales peuvent être une source d’éléments, puisqu’il y est inscrit l’adresse, la date, le lieu de naissance et la profession de l’électeur. Cependant, ce dernier point peut limiter vos recherches, notamment parce que les femmes n’avaient pas le droit de voter avant 1944. 

Consulter les archives en ligne 

Enfin, sans même sortir de chez vous, la recherche de vos ancêtres peut se faire par les nombreux documents numérisés et accessibles en ligne. Il s’agit d’une procédure pratiquée à de nombreux niveaux, et notamment de manière nationale, puisque la France a entrepris la numérisation de ses archives il y a déjà plusieurs années. Si vous en avez besoin, le centre CARAN (Centre d’Accueil et de Recherche des Archives Nationales) le met à disposition du public, sur réservation uniquement, et à condition de s’acquitter de frais d’inscription. Toutefois, de nombreux autres services se sont également tournés vers le numérique, en mettant leurs registres en ligne, à l’image de certains diocèses. À vous de jouer pour faire votre généalogie dans les conditions qui vous conviennent le mieux. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

à lire aussi

comment construire une généalogie descendante
Construire une généalogie

Comment faire une généalogie descendante ?

Avant toute chose, interrogez les membres de votre famille sur plusieurs générations. Vos parents, votre grand-père, vos oncles et vos cousins ont certainement des informations

Comment faire un arbre genealogique descendant
Construire une généalogie

Comment faire un arbre généalogique descendant ?

L’arbre généalogique a véritablement le vent en poupe, puisqu’il représente la richesse culturelle et géographique de la famille. Si vous connaissez sans doute l’arbre généalogique traditionnel

Comment construire un arbre genealogique
Construire une généalogie

Comment construire un arbre généalogique ?

Aujourd’hui, de plus en plus de Français souhaitent faire leur arbre généalogique, pour découvrir des parents éloignés ou même pour organiser une cousinade à l’arrivée des beaux jours.