Comment accéder aux archives ?

Pour entreprendre des recherches diverses, notamment dans le cadre de la généalogie, accéder aux archives de l’état civil ou d’autres registres peut s’avérer nécessaire. Cependant, difficile de savoir par où commencer et comment contacter les différents établissements concernés. Qu’il s’agisse des archives départementales ou même des registres nationaux, savoir à qui s’adresser est la première étape pour n’importe quelle consultation historique. 

Vous êtes en plein projet personnel, notamment généalogique, et vous vous demandez justement comment pousser vos recherches plus loin ? Faisons le point sur les différentes archives utiles et leurs lieux de consultation. 

Par où commencer des recherches historiques ? 

Que le but de vos recherches soit généalogique ou autre, un certain nombre d’établissements et de lieux de consultation vous permettront d’arriver à vos fins. Parmi ces derniers, on recense par exemple : 

  • les archives communales ; 
  • les archives départementales ; 
  • les archives nationales ; 
  • les archives diocésaines ; 
  • les centres d’archives spécifiques ; 
  • les bibliothèques ; 
  • les associations généalogiques. 

Si vous savez très certainement comment consulter des archives dans une bibliothèque, ou même comment contacter une association généalogique, se rendre aux différents centres d’archives peut s’avère un peu plus méconnu et complexe. 

Comment consulter les différents lieux d’archives ? 

Pour aller plus loin dans vos recherches et faire des découvertes concluantes, vous pouvez entre autres consulter les archives communales, départementales, nationales et diocésaines.
Pour savoir comment procéder, faisons le point ensemble. 

  • Consulter les archives communales 

Première étape de n’importe quelle recherche généalogique, la consultation des actes de l’état-civil. En France, ces derniers sont conservés au sein des mairies, dans des registres spécifiques, même si dans certains cas, une copie peut aussi être disponible dans les greffes et archives départementales. Quoi qu’il en soit, avant de vous rendre en mairie, vous devez impérativement vérifier que celle-ci possède les registres que vous voulez consulter.  

Attention toutefois, car les registres d’état-civil de moins de 75 ans ne sont pas consultables et peuvent uniquement faire l’objet d’une copie sur demande écrite. Bien sûr, pour ce dernier cas, vous devez pouvoir prouver votre lien de parenté avec la personne concernée par l’acte. 

  • Consulter les archives départementales 

Au même titre que les communes, chaque département français possède ses propres archives, généralement stockées dans leurs chefs-lieux respectifs. Pour pouvoir consulter les archives départementales, mieux vaut donc bien se renseigner sur les conditions d’ouverture au public de chaque espace. En effet, tous ne répondent pas aux mêmes règles de fonctionnement. De plus, vous devez comprendre que vous seul pourrez faire vos recherches, car les archivistes sur place ne sont pas supposés vous aider dans votre quête. Que ce soit pour les microfilms ou pour les archives numérisées, différents instruments et outils sont à votre disposition pour vous y retrouver dans l’espace de consultation.  

Sachez que de plus en plus d’archives départementales sont consultables directement sur internet, ce qui vous évite d’avoir à vous déplacer. 

  • Consulter les archives nationales 

Bien que cela reste très rare, la consultation des archives nationales peut parfois s’avérer nécessaire. Cependant, ces dernières ont un processus d’accès bien spécifique, avec notamment une inscription obligatoire au CARAN (centre d’accueil et de recherche des archives nationales) pour toute personne qui souhaite les consulter. Désormais, la préinscription en ligne est disponible sur le site internet du lieu, mais chaque demande entraîne le paiement de frais d’inscription.  

Une fois que vous y avez accès, vous ne pouvez toutefois pas passer en revue tous les registres gardés par l’établissement, et seuls les documents réservés peuvent faire l’objet d’une consultation. Ceci implique donc que vous connaissiez la référence de ces derniers. 

  • Consulter les archives diocésaines 

Bien que l’on n’y pense pas au premier abord, les archives diocésaines peuvent aussi avoir leur intérêt. En effet, ces dernières conservent, classent et organisent les événements liés au développement de l’Église catholique dans l’histoire, et ce, dans un diocèse bien précis. Grâce aux nombreux dossiers et papiers qui y sont répertoriés, différentes informations peuvent ainsi vous être révélées.  

Attention cependant aux conditions d’accès, car en fonction des évêchés et archevêchés, ces dernières peuvent sensiblement changer. Mieux vaut donc contacter l’établissement qui vous intéresse en amont, en sachant qu’ils peuvent être plusieurs par département. 

  • Consulter les autres archives 

Il vous manque des éléments, parce que les personnes recherchées ont vécu à l’étranger ? Sachez qu’il existe d’autres centres d’archives à solliciter, comme les archives nationales d’outre-mer, les archives diplomatiques du ministère des Affaires étrangères, le service historique de la défense, etc. 

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Comment débuter son arbre généalogique ?
Construire une généalogie

Comment débuter son arbre généalogique ?

La généalogie vous permet d’aller à la rencontre de vos ancêtres. Vos recherches se matérialisent par l’intermédiaire d’un arbre généalogique que vous allez construire petit

Qui sont les descendants d'une famille ?
Rechercher mes ancêtres

Qui sont les descendants d’une famille ?

Alors qu’il passionne de nombreuses familles françaises, l’arbre généalogique descendant n’est pas aussi simple à construire qu’il paraît.